Rénover pour revendre : qu’en est-il des frais de notaire ?

21 septembre 2023

Lorsqu’une personne décide de rénover sa maison en vue de la revendre à un prix plus élevé, elle peut être confrontée à des frais de notaire importants. Cependant, il existe des moyens de déduire une partie de ces frais lors de la transaction immobilière. Le principe est simple et légal. Comment vendre un bien rénové plus cher tout en déduisant les frais de notaire ?

Se renseigner sur les frais de notaire

Avant de commencer les travaux de rénovation, la personne doit se renseigner sur les frais de notaire qui seront engagés lors de la vente de la maison. Ces frais comprennent généralement :

Dans le meme genre : Comment optimiser les frais professionnels en portage salarial ?

  • les droits de mutation ;
  • les honoraires du notaire ;
  • les frais administratifs liés à la transaction.

Sur ce site web, il y a plus d’informations pour étayer les recherches sur la gestion et le calcul des frais de notaire dans ce type de vente.

Conserver les justificatifs des travaux de rénovation

Pour pouvoir déduire une partie des frais de notaire, il faut conserver tous les justificatifs des travaux de rénovation effectués. Cela inclut les factures des artisans, les matériaux achetés, les permis de construire, et tout autre document lié aux travaux. En d’autres termes, c’est sur la base des preuves administratives que la déduction des frais de notaire est faite de manière à avantager le vendeur.

A lire en complément : C’est quoi un promoteur immobilier ?

Calculer la plus-value immobilière

La déduction des frais de notaire se fait sur la plus-value immobilière réalisée lors de la revente de la maison. Pour calculer la plus-value, le vendeur doit soustraire le prix d’achat initial de la maison (y compris les frais de notaire initiaux) du prix de vente final. C’est un principe qu’il faut nécessairement respecter afin de se donner toutes les chances de réaliser une vente bénéfique.

Appliquer le pourcentage de déduction

Le pourcentage de déduction des frais de notaire varie en fonction de la durée de détention du bien immobilier. Plus le vendeur détient longtemps la maison, plus le pourcentage de déduction est élevé. Il est généralement plus avantageux de détenir la propriété pendant au moins cinq ans pour bénéficier d’une déduction maximale.

Remplir la déclaration fiscale

Lors de la vente de la maison, le vendeur est dans l’obligation de remplir sa déclaration fiscale en indiquant la plus-value réalisée et en appliquant le pourcentage de déduction adéquat. Elle doit également fournir tous les justificatifs des travaux de rénovation.

Solliciter l’aide d’un professionnel

Dans le but de s’assurer de bénéficier de toutes les déductions fiscales auxquelles elle a droit, il est recommandé à la personne de consulter un professionnel de la fiscalité ou un notaire. Ils pourront fournir des conseils spécifiques en fonction de la situation individuelle.

En suivant ces étapes, une personne qui rénove sa maison en vue de la revendre à un prix plus élevé peut déduire une partie des frais de notaire. Cela peut représenter une économie substantielle lors de la transaction immobilière.